datadock

A partir du 1er janvier 2017, les organismes de formations sont tenus de justifier du respect d’un certain nombre de critères afin d’être référencé par les financeurs.

2017, année du décret qualité pour les organismes de formation

Afin d’alléger la procédure, les OPCA ont mis en place un Data dock commun qui fixe 21 indicateurs pour pouvoir justifier du respect des six critères du décret. Si le décret est effectif depuis le 1er janvier, les organismes ont six mois pour remplir le Data Dock. Au-delà du 30 juin, seules les formations référencées dans ce document seront finançables. L’enjeu est donc important pour les organismes de formation, mais aussi pour les entreprises qui voudraient faire prendre en charge les formations choisies pour leurs salariés.

Une mise en place progressive

Cette démarche qualité a été mise progressivement en place depuis 2014. Le but était de s’assurer que les formations proposées étaient sérieuses, mais également qu’elles correspondaient bien aux attendus des bénéficiaires. Ainsi, en 2015, les six critères retenus sont définis dans un décret. Les organismes de formation doivent :

  • Formaliser des objectifs de formation précis et adaptés aux stagiaires,

  • Mettre en place un accueil, un suivi pédagogique et une évaluation spécifiques aux bénéficiaires,

  • Mettre en place des moyens pédagogiques, techniques et d’encadrement adaptés à l’offre de formation,

  • S’assurer que les formateurs ont bien les qualifications nécessaires pour prendre en charge les formations,

  • Formaliser des informations claires sur l’offre de formation et les résultats attendus,

  • Prendre en compte les appréciations rendues par les stagiaires.

L’objectif est d’offrir une meilleure lisibilité de l’offre de formation, une plus grande transparence dans les contenus, modalités et coûts afin d’améliorer les principes de prise en charge.

Les OPCA se sont donc réunis pour proposer un document unique, le Data dock. Dès lors que l’organisme est référencé par un OPCA, il est référencé par l’ensemble des financeurs. Mais si l’organisme ne remplit pas cette base de données et ne justifie pas l’ensemble des critères alors leurs formations ne seront plus reconnues par les OPCA et ne seront plus prise en charge financièrement parlant.

L’occasion d’une certification AFNOR pour FPAS

Dans la pratique, cette formalisation déclinée en 21 critères de suivi consiste à développer des outils qualité. Aussi, avons-nous décidé, chez FPAS de pousser plus loin la démarche et d’aller au-delà de ces obligations légales pour être certifié AFNOR.

En effet, au 31 décembre 2015, plus de 66 000 organismes de formations sont déclarés auprès des financeurs. Nous voulions donc démontrer le sérieux et la qualité de nos prestations et entrer dans un processus d’amélioration continue.

Nous avons donc transformé une contrainte en opportunité dans le but de conserver intact la satisfaction de nos clients qui se disent à 99% « très satisfaits » ou « satisfaits » de nos services.

2017 sera pour nous l’occasion de viser l’amélioration permanente et de formaliser nos exigences de qualité.

 

Le Data dock
Share

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *