Le drone est aujourd’hui de plus en plus utilisé au sein des entreprises du BTP. Parmi ses nombreuses applications pratiques, l’une d’elle s’avère particulièrement utile pour ces sociétés : la prévention des accidents.Jusqu’à présent, une entreprise qui devait réaliser des travaux de démolition devait se rendre dans des zones dites « à risques ». Par exemple, monter sur un toit dont la résistance n’était pas (ou plus) assurée. Bien évidemment, le personnel intervenant doit prendre toutes les mesures préventives nécessaires comme l’inspection visuelle et le port du harnais.
Cependant si le harnais peut permettre à la victime de rester en vie, il n’évite pas les blessures liées à la chute. Ces salariés doivent par ailleurs être formés, leur matériel vérifié régulièrement, entretenu et le harnais doit être correctement ajusté. Mais alors comment réaliser une inspection visuelle sans prendre de risques pour le personnel

Drone : l’alternative

Il permet déjà d’intervenir rapidement sur un chantier. Du sol, le pilote peut réaliser des prises de vue (photos & vidéos) d’une qualité sans équivalent. Elles permettent notamment de détecter très facilement des fissures de quelques centimètres seulement. Evidemment, cela est possible grâce à l’utilisation de drones très perfectionnés de qualité professionnelles (contrairement au drone acheté à bas coût au supermarché du coin).

De larges zones peuvent être couvertes en un minimum de temps. Ces interventions permettent à l’entreprise d’établir au mieux des devis, prévoir les travaux qui seront à effectuer et bien sûr mettre en place les mesures de prévention appropriées à la situation.

Eviter les situations à risques

Elles peuvent permettre d’éviter le pire. Comme pour cette société de BTP du Gard qui devait intervenir en début d’année sur une toiture destinée à être détruite.

Un des salariés présents sur le chantier est monté sur le toit équipé de son harnais pour inspecter la toiture. Malheureusement, ce dernier ne s’est pas attaché correctement, le harnais était également mal ajusté. La victime a effectué une chute de 7 mètres en passant au travers du toit qui a été mortelle. Autant de situations que le drone peut permettre d’éviter. Sans compter toutes celles auxquelles nous n’avons pas encore pensé.

L’inspection par drone
Share

Vous pourrez aussi aimer