formation en interne

La formation interne peut présenter parfois des avantages. En effet, elle pourrait permettre d’être adaptée au plus près de l’activité, le formateur faisant partie de l’entreprise, il pourrait avoir une meilleure vision de la culture et de l’activité de celle-ci. Cependant, attention, il y a de nombreuses règles à respecter.

Démontrer que la formation est assimilée

Tout d’abord, le formateur doit avoir une expérience reconnue dans le thème qui va être abordé. Une feuille de présence devra être signée par les participants et le formateur, bien sûr. Mais surtout, ce dernier doit pouvoir présenter le support de formation qui a été utilisé pour réaliser cette formation. Cet élément, indispensable, est un gage de bonne exécution de la formation et doit prouver que l’ensemble des thèmes ont bien été abordés.

Des tests pratiques et théoriques devront être réalisés en fin ou tout au long de la formation afin de prouver que les stagiaires ont bien assimilé toutes les connaissances qui leur ont été transmises.
Sans ces éléments indispensables, la « formation » ne pourra être qualifiée que de « sensibilisation » avec la valeur que l’entreprise voudra bien lui donner.

Evidemment les grands groupes possédant un centre de formation interne respectent déjà ces paramètres et peuvent donc voir leurs formations être reconnues comme telles.

En cas de non présentation des documents

A titre d’exemple, une société industrielle, qui avait pour habitude de réaliser des formations internes sur « le port et l’utilisation des EPI contre les chutes de hauteur » s’est trouvée dans l’incapacité de présenter l’ensemble de ces éléments le jour où un opérateur a été surpris avec un harnais mal ajusté et non attaché à plus de 5 mètres du sol.

L’inspection du travail a fait remarquer, à juste titre, que l’entreprise ne pouvait prouver que l’ensemble des connaissances avaient été transmises mais surtout comprises et assimilées par l’opérateur.

Conséquences : une formation « port et l’utilisation des EPI » programmée dans l’urgence auprès d’un organisme de formation certifié par l’AFNOR et une pénalité financière de 2500€ appliquée par l’entreprise cliente à la société intervenante.

 

Quand la formation interne peut devenir rapidement une fausse bonne idée…

La formation interne, une fausse bonne idée ?
Share

Vous pourrez aussi aimer