Les défibrillateurs sont-ils utiles ?

Défibrillateur public
Les défibrillateurs, nous avons beau les voir dans beaucoup de lieux (publics ou privés), nous n’imaginons pas les utiliser un jour. Pourtant, les chiffres sont parlants. 40 000 français meurent chaque année d’un arrêt cardiaque. Une majorité à la maison ou dans un lieu privé et 13% dans un lieu public.

Aujourd’hui, environ 140 000 défibrillateurs ont été mis à la disposition du public. Il faut savoir que n’importe qui peut l’utiliser, qu’il ait été formé ou pas, sans que cela n’engage sa responsabilité. Encore faut-il savoir l’utiliser (c’est assez simple) mais surtout réaliser la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) qui peut être nécessaire en complément.

Même si je ne rentrerai pas dans le détail dans cet article, sachez que contrairement aux idées reçues, le défibrillateur ne remplace pas la RCP mais elle améliore grandement son efficacité et double les chances de survie de la victime !

Et pourtant leur efficacité dans les statistiques ne s’est pas encore fait ressentir. La faute au trop grand nombre de lieux publics non équipés et au manque de formation du public comme je viens de l’expliquer plus haut.

Nous attendons depuis des années que la mise en place de défibrillateurs dans les lieux publics soit rendue obligatoire (refusé par les députés en 2016 & 2017), qu’ils soient géo-localisés (les applications existantes aujourd’hui sont très incomplètes).

Pourtant les exemples de son efficacité ne manquent pas

Comme le patron de cette usine dans le Doubs qui, avec l’aide de deux de ses employés, a sauvé un de ces clients en l’utilisant, ou ce père de famille sportif dans l’Essonne qui a eu droit à 6 chocs de défibrillateur qui l’ont sauvé.

Et un exemple plus personnel, le père d’une amie d’enfance qui, à plus de 60 ans a été sauvé lors d’une séance de sport par une personne formée ayant su utiliser un défibrillateur et réaliser une RCP dans les Bouches-du-Rhône. En plus d’avoir survécu, il a repris la course un an après….

Alors n’ayez plus peur d’utiliser un défibrillateur et formez-vous ! Comme l’a démontré une étude de l’European Heart Journal c’est la condition pour que le défibrillateur ait le plus de chances d’être utilisé.

Share

Une réflexion au sujet de « Les défibrillateurs sont-ils utiles ? »

  1. concrètement , la formation est en effet nécessaire, car une intervention d’une personne non formée au défibrillateur est très souvent vouée à l’échec compte tenu de l’urgence, pour lire et comprendre les instructions même très simples, dans un état d’appréhension à mal faire, et tout ceci en quelques minutes (3 à 5 minutes maximum) dans un environnement anxiogène : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/materiel-de-secours-et-de-premiers-soins-defibrillateurs/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37&ssrub=155&dossid=509

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *